J’aime pas le foot

Partagez
Facebooktwitter

C’est un véritable handicap de pas aimer le foot sous nos latitudes, surtout lorsqu’on fait partie de la gent masculine. En société, il est presque impossible de pas être confronté à une discussion sur le sujet. Et là, on apparaît soudainement comme un extraterrestre, ou un simple déficient mental même pas au courant du coup franc raté d’hier soir ou de la dernière glissade du capitaine de Chelsea. En temps normal, si on peut habilement éviter le sujet avec ses petits camarades de bureau, le mois qui annonce l’été 2008 va être long, car il sera bien difficile de parler d’autre chose. En plus, et pour mon plus grand malheur, les richissimes décideurs de la planète foot ont choisi mon pays et nos voisins autrichiens pour organiser leur grande fête du ballon rond. Des stars, que dis-je, des Dieux du stade débarquent au bord du lac de Neuchâtel dans leurs cars climatisés. Des milliers de fans les attendent, ça va être la fête nous dit-on dans la Pravda locale. Bon il est vrai que des footballeurs en cravate ça fait sérieux. A côté Tokyo Hotel, sont vraiment des branleurs. Ils ne vendent même pas de billets pour que leurs fans puissent assister à leurs répétitions. Bref, il va falloir creuser profond pour ne pas sentir les relents nauséabonds des fonds d’estomacs de supporters avinés. Un mois entier, un mois à voir, un mois à entendre, un mois à sentir la grande messe du sport le plus populaire de la planète. Que vais-je faire de mon écran 4 1/3 même pas capable de recevoir un signal HD ?

2 Comments

  1. LolZ

    J’irai plus loin (j’aime bien ça!) : pour certains, la simple idée qu’un homme puisse ne pas se passionner pour le foot est en dehors de l’espace cérébral. Même pour se foutre de votre gueule, ils ne diraient pas  »il n’aime pas le foot »; le gars qui n’aime pas ça est inimaginable.

    Retournons un peu la chose: imaginons le brave type qui est à fond dans l’étude de la mouche du vinaigre. 25 ans qu’il les étudie, les ausculte, les dissèque. 25 qu’il ne parle que de ça à ses -fort peu nombreux- amis. Est-ce que ce type pense que tous les gars du monde aiment les mouches? Non; c’est ce qui différencie le supporter -même occasionnel- de sport de l’entomologiste.

  2. Yves

    Salut Georges, moi non plus je n’aime pas le foot et je suis d’accord avec tes propos, mais tu ne pourras rien changer à tous cela, car les hommes attachent de l’importance aux choses qui n’en n’ont pas et n’attachent pas d’importance aux choses qui en ont. Je pourrais épiloguer longtemps sur le sujet, mais tel n’est pas le propos. Je voulais juste te dire que peut-être n’es-tu pas dans le bon milieu et n’as-tu pas les bon amis ! Les milieux ou les gens ne parle pas de foot exsiste, je sais il ne sont pas nombreux, mais ils il y a des gens qui se passionne pour d’autres choses et ceux-ci je peux te le dire, ne parlent pas de foot. Voilà bon courage pour le mois prochain (je crois) et bonne salutations, Yves.

© 2020 The Nostromo.ch

Theme by Anders NorenUp ↑